Artboard 12
Plasticien

Cadine Navarro

L’artiste franco américaine Cadine Navarro est une artiste du monde, comme en témoigne son ouvrage 55 Homes racontant le voyage nomade de sa vie, faite de multiples relocalisations.

Née au Japon, elle s’en retrouvera expulsée par le tremblement de terre de Kobé. Si le voyage deviendra une importante influence dans sa démarche, il en va de même concernant la culture japonaise qui nourrira grandement sa perception du monde.

En effet, dans le travail de Cadine, la philosophie puise son omniprésence dans le rapport entretenu avec la nature, le temps et la matière. Etre artiste, c’est être universel, global, par le jeu de langages sans frontières.

Mais c’est aussi être passionné d’exploration, quand la créativité devient propice aux expérimentations.

Cadine est intriguée par le processus de devenir, requérant du temps.

Les graines, éléments naturels présents dans nombreux de ses travaux, sont perçues telles des capsules temporelles qui n’attendent qu’à éclore. Mais la graine est aussi ce coffre-fort métaphorique (Seedbanks) qui pose inlassablement la question de la trace de l’homme sur la nature, sans omettre son contraire : quelle est la trace de la nature sur l’homme ?

Dans le même esprit, One Straw Revolution possède une grande puissance, à la fois dans son action comme dans son inaction. La dimension performative et participative est d’ailleurs grandement présente dans le travail de l’artiste. Elle laisse ainsi une grande place à l’ouverture de sa démarche, mais également à la collaboration avec des personnes aux pratiques différentes qui se réapproprient son oeuvre (55 Homes). Le travail nourrit le livre, objet de langage et de partage intime existant en dehors du circuit institutionnel, et qui à son tour, nourrit de futurs travaux.

Cette écologie de l’oeuvre, élevée en cycle de réactivations, se penche sur l’utilisation du langage et la manière dont nous construisons le monde à partir de celui-ci (aeiouy).

“Au commencement était le Verbe…”.

Mais c’est également dans le dialogue entre rituels anciens et nouveaux outils que naît la série des Voice on paper, paysages chorégraphiques, voir même alphabets abstraits qui reprennent l’art du “Suminagashi”. Navarro remplace le souffle par le son en utilisant souvent l’onomatopée comme source pour visualiser la matérialité des mots.

Les oeuvres de Cadine Navarro

Découvrez toutes les œuvres de Cadine Navarro disponibles sur La peau de l’ours.