Artboard 12
Plasticienne

Julia Gault

Ma pratique est principalement tournée vers la sculpture et l’installation. Je m’intéresse aux désirs humains d’ériger la matière toujours plus haut, de vouloir la contrôler, de faire des formes qui se veulent pérennes dans une ambition de pouvoir et d’éternité. Ce qui me fascine, c’est ce geste qui s’oppose à la gravité, et plus largement, aux forces de la nature qui ne sont que mouvement, transformation, fluidité, passage infini de la forme à l’informité.

 

Mon intérêt porte plus particulièrement sur le moment où cette nature, paradoxalement fragile et féroce, vient mettre à mal ces édifications. C’est cette tension qui est au coeur de ma pratique. Mes pièces se tiennent la plupart du temps dans un équilibre précaire où tout peut basculer. Souvent d’ailleurs, je conçois des relations

antinomiques entre les matériaux, ce qui provoque la chute ou le délitement des formes au fur et à mesure. Je crée des pièces souvent massives mais aux fondations vacillantes, à partir de gestes vains pour des formes vaines